Conclusion

 

     Dans ce travail personnel encadré, nous avons parlé des solutions que pourraient apporter les OGM contre la faim dans le monde. Nous avons constaté, malgré des résultats encourageant qu’il reste un chemin à parcourir avant que les OGM soient considérés comme étant la solution miracle à ce problème. Les firmes agro-alimentaires ne respectent pas encore totalement leurs promesses. La faim dans le monde pourra être résolue grâce à une entraide internationale à laquelle les pays développés ont du mal à adhérer.

     Cependant la production d’OGM reste très encourageante sur le plan des compléments alimentaires qu’ils pourraient devenir. Mais le doute subsiste toujours à cause des manipulations génétiques qui ne semblent pas encore totalement maitrisées et des problèmes de gènes allergéniques qui ne sont pas isolés. Les progrès sont rapides et nous pouvons espérer une démocratisation des OGM de ce type dans le futur sans conséquences pour le consommateur.

     Mais un dernier point reste sombre, les risques liés à la consommation prolongée d’OGM. Ce point reste, à ce jour, à éclaircir: d’une part à cause de la strangulation effectuée par les grandes firmes sur les laboratoires qu’elles financent et aussi par le manque d’expérience concrète et fiable.

     Malgré tout certains effets néfastes ont déjà été comptabilisés et la vigilance est mise sur ce point. Nous pouvons cependant espérer que dans les années à venir l’amélioration et la sécurisation des OGM permettront à l’humanité de profiter des avantages immenses de cette nouvelle découverte. Les nouvelles techniques de décryptage du génome ainsi que les machines accélèreront le processus, ce qui aboutira à une réduction significative des coûts de fabrication.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×